· 

Les plus belles pistes d'Islande pour une première expérience en 4x4 - Islande

Si vous vous demandez encore s'il faut prendre un 4x4 pour découvrir l'Islande, la réponse est OUI ! Le 4x4 est indispensable pour explorer et découvrir  la beauté sauvage de l'Islande. Maintenant que vous avez décidé de louer un 4x4, par quelles pistes F et gravel roads commencer en Islande ?

Piste F208 Islande
Sur la F208 Sud en remontant vers le Landmannalaugar.

Quelques remarques préalables sur les pistes islandaises.

L'état des pistes peut varier d'une année à l'autre et au cours de la saison d'ouverture. Toutes les remarques sur la difficulté estimée des pistes sont à modérer en fonction de la météo, de votre niveau d'expérience de la conduite d'un 4x4 et du type de véhicule dont vous disposez. La capacité de franchissement de notre Suzuki Jimny était limitée en raison de sa petite taille, de sa puissance modeste et de son petit diamètre de pneu. Néanmoins nous avons roulé sans difficulté en étant "attentifs" sur l'ensemble des pistes qui sont présentées ici.

 

Conseil 1 : Prenez soin de vérifier la fixation de votre plaque d'immatriculation. Mieux, enlevez la plaque avant si vous le pouvez car vous avez de forte chance de la perdre durant les passages de gués. Facturation finale 5000 ISK pour nous !

Conseil 2 : Si vous ne sentez pas un passage, attendez (ça peut être long) que quelqu'un passe pour voir comment il s'en sort ou bien renoncez ! N'oubliez pas que vous pouvez être très loin de tout. Ne faîte pas comme ce couple avec un jeune enfant que nous avons trouvé bloqué en plein milieu d'un gué, moteur noyé, sur la F 208 Sud, à plus de 40 kilomètres de la première habitation.

Conseil 3 : Prenez le temps. Assez naturellement, votre moyenne sera basse, voir très basse (parfois moins de 20 km/h), en raison de l'état de la piste; mais surtout des très nombreux arrêts photos !!!. Et surtout chaque piste comporte des petits trésors cachés, à découvrir par des pistes secondaires et/ou à pied. Si vous faite de la randonnée, pensez modeste sur les trajets.

Conseil 4 : Soyez autonome. De l'essence (faire le plein dès que possible) de l'eau, de la nourriture et de quoi vous couvrir en cas d'attente prolongée, en raison d'un incident technique, de conditions trop mauvaises, ...vous êtes en Islande !

Conseil 5 :  Soyez détendu,...vous êtes en Islande :)


Piste F575 et gravel road 570 - Péninsule de Snaefellsnes

Piste F575 - glacier Snaefellsjokull.
Piste F575 en montant vers le glacier Snaefellsjokull.

Difficulté : Facile

Passage de gué : Aucun

Remarque : Etat général moyen ,avec présence de nids de poule et passages en tôle ondulée.  Quelques passages en pente raide à la montée et à la descente.  Une boucle idéale pour découvrir les gravel roads et pistes islandaises, tout en prenant en main son 4x4.

Paradoxalement, la gravel road 570 ouverte aux voitures non 4x4 était en plus mauvais état que la piste F 575 réservée aux 4x4 !

 

Montée vers le glacier nord du Snaefellsjokul : La piste est raide avec de nombreux passages caillouteux. Avec de la motivation, ça passe sans problème mais vous allez vous faire secouer !

  

A un moment, vous arrivez à une intersection en Y sans signalisation. Vers la droite, c'est plat et cela vous mène à un petit parking, en bord de la moraine du glacier. Vous pouvez ensuite remonter à pied, vers le glacier. Vers la gauche, ça monte raide jusqu'à un autre parking plus haut et à proximité d'un petit lac et du bord du glacier. Dans tous les cas, vous pouvez rejoindre ce parking à pied.


Piste F35 et F347 - Le Kerlingarfjoll

Difficulté : Facile/Moyenne

Passage de gué : Aucun

Remarque : Etat général très moyen alternant entre passages roulants, nids de poule nombreux et tôle ondulée cassante. Quelques passages en pente raide à la montée et à la descente. 

 Une piste assez cassante sur laquelle il faut être vigilant. Un bon choix pour sa deuxième virée en 4x4 ,sur les pistes islandaises.

 

 De très nombreuses pistes secondaires permettent d'explorer les alentours. Attention elles peuvent vite devenir techniques.

 

Piste secondaire vers Setur : nous avons exploré une partie de la piste au départ du campement de Kerlinggarfjoll, en direction de Setur. C'est magnifique. Nous sommes seuls : passages de gués, passages rocheux aux cailloux acérés, piste roulante sur la cendre...il y a de tout.

 

Montée par la piste, au départ du campement de Kerlinggarfjoll, vers les deux  parkings de départ des randonnées vers Hveradalir, Hverabotn, Maenir, Snaekollur, Fannborg : la piste monte directement et franchement, sans difficulté particulière. Pas d'indication au croisement en Y en haut de la piste. A droite, cela permet d'aller vers le Hveradalir, Hverabotn, Maenir. A gauche, cela permet de rejoindre Snaekollur, Fannborg


Piste F208 Sud - Le Landmannalaugar

Difficulté : Difficile 

Passage de gué : 15 

Longueur : env 75 km

Remarque : La F 208 Sud  est dans un état général moyen, avec la présence de nombreux nids de poule et passages en tôle ondulée, quelques passages en pente raide à la montée et à la descente. 15 gués obligatoires, parfois profonds et en plusieurs parties. En cas de pluie importante, le courant peut être assez fort et le niveau d'eau élevé.

Si les passages de gués vous stressent, évitez cette piste ! Pour les autres, vous allez adorer et améliorer votre technique, au fur et à mesure. Nous avons même traversé plusieurs fois le même gué, tellement nous trouvions ça bien !

 

Accès au campement du Landmannalaugar : depuis la F 208 Sud, il est facile d'atteindre le campement. Les quelques kilomètres présentent de nombreux nids de poule et 1 gué pouvant être profond,avec du courant, en cas de forte pluie (possibilité de se garer avant et d'accéder au campement à pied; via une passerelle).


Piste F225 - Landmannalaugar et volcan Hekla

Difficulté : Facile  

Passage de gué : 2

Longueur : env 42 km

Remarque : La F 225  est une piste très roulante et reposante. C'est une autoroute en comparaison avec la F 208 Sud.

2 passages de gués courts dont un possiblement profond. Signalisation excellente.

 

Montée vers l'Hekla : La piste permet de monter très haut sur l'Hekla, pour atteindre le départ de l'itinéraire qui permet de gravir à pied le sommet du volcan. La piste est bonne mais passe par quelques passages raides à la montée et à la descente qui demandent un peu d'attention et de motivation avec un petit 4x4.

 

Accès au campement du Landmannalaugar : depuis la F 225 Sud, il est facile d'atteindre le campement. Le reste du parcours suit la F 208 Nord qui alterne entre parties roulantes et  nombreux nids de poule. Le gué pour accéder au campement peut être profond, avec du courant en cas de forte pluie (possibilité de se garer avant et d'accéder au campement à pied via une passerelle).

Écrire commentaire

Commentaires: 0