· 

Randonnée dans le Kerlingarfjoll - Islande

Moins connus et moins fréquentés que les montagnes du Landmannalaugar, les sommets du Kerlingarfjoll méritent un détour et une exploration attentive. Les couleurs autour d'Hverardalir, au coeur du Kerlingarfjoll, sont superbes. Et les paysages complètent à merveilles ceux que vous découvrirez dans le Landmannalaugar

Trek dans la vallée d'Hveradalir et ascension du Maenir (1335 m d'altitude)

Trek Islande Kerlingarfjoll le Fannborg (1428 m) et le Snaekollur (1488 m)
Le panorama splendide sur le Fannborg (1428 m) et le Snaekollur (1488 m)

Le vent m'arrache presque la portière des mains, lorsque je descends du 4x4. Le vent glacial et violent me bouscule, et pousse les nuages à une vitesse hallucinante. Nous nous motivons. Nous enfilons les couches de vêtements et nous lançons dans la tourmente.

 

Entre deux bourrasques, les nuages se déchirent et laissent voir les couleurs extraordinaires des sommets. Nous ne nous dégonflons pas et  enchaînons la descente, dans le fond de vallée, avec l'espoir que la météo s'améliore.

 

En quittant les crêtes, le vent se fait moins violent. La brume donne un côté mystérieux aux paysages. C'est déjà magnifique.

En quelques minutes, la météo change et le vent se calme. Le ciel se dégage et le paysage nous heurte en pleine face. C'est beau, c'est vraiment beau !

Nous partons explorer la vallée et décidons de faire l'ascension du Maenir. Plus nous montons, plus la vue devient surréaliste. Nous grimpons, nous grimpons... et nous voilà au bord du glacier. Mais, les nuages reviennent et s'accumulent sur le sommet. Nous décidons de ne pas perdre notre temps à lutter dans le brouillard, en espérant une éclaircie. 



Information Pratique : Ascension du Maenir (1335 m) et randonnée en boucle autour des sources chaudes d'Hveradalir

Carte des sentiers du Kerlingarfjoll en Islande.
Carte des sentiers du Kerlingarfjoll.

Il est possible de partir plusieurs jours en autonomie, pour réaliser le tour du massif.

 

Nous avons préféré partir à la journée, depuis le campement d'Asgardur,  et utiliser le 4x4, pour atteindre les points de départ des randonnées. Une excellente solution.

 

Attention, dès que vous quittez la piste principale, les pistes secondaires peuvent se révéler beaucoup plus techniques (passage de rivière, pierriers aux roches acérées,...)

Point de départ 1 : Directement depuis le campement d'Asgadur, traversez la rivière au moyen de la passerelle et suivez le balisage.


Point de départ 2 : Parking supérieur d'Hveradalir accessible en 4x4, par la piste qui monte directement au dessus du campement d'Asgadur

Durée : 1/2 journée ou journée selon l'itinéraire et le point de départ.

Difficulté : facile/moyenne, en cas de pluie ou de terrain humide. les montées/descentes dans Hveradalir sont particulièrement glissantes malgré la présence à certain endroit "d'escaliers". Trouver l'itinéraire de descente/montée au sommet du Maenir peut être très compliqué, par brouillard épais.

 



Avertissement : Malgré le balisage en place, quand il existe (poteaux plantés régulièrement), il est extrêmement difficile de s'orienter par mauvais temps en Islande. Le terrain volcanique ne permet pas de disposer de points de repère (parfois tout se ressemble), les sentiers sont parfois peu, voir pas marqués au sol. Le brouillard peut être particulièrement épais et le mauvais temps féroce (pluie, neige, vent violent, froid). S'orienter dans ces conditions peut se révéler très problématique, voir impossible. La déclinaison magnétique est également très forte, pensez-y si vous utilisez votre boussole. De plus, les différents phénomènes volcaniques et géologiques "minent" le terrain. Vous ne pouvez pas poser le pied impunément n'importe où,  à moins de vouloir tester une mare de boue, de l'eau, une fumerolle à plus de 100°C. Le terrain volcanique est particulièrement instable, glissant et particulièrement abrasif en cas de chute. Les passages de rivières peuvent être un vrai défi.

Conseil 1 : Préparez-vous à tous les temps et à toutes les situations.

Conseil 2 : Emportez des vêtements chaud et imaginez que le poncho risque de devenir votre meilleur ami (pour la pluie et le vent)... avec le maillot de bain (pour les sources chaudes) !

Conseil 3 : Disposez toujours d'une réserve d'eau et de nourriture au cas où.

Conseil 4 : Si vous avez un GPS, prenez le !

Conseil 5 : Ouvrez grand les yeux. C'est un des pays les plus beaux du monde pour la randonnée !!!

Écrire commentaire

Commentaires: 0