· 

Ko Kut - L'île authentique

Nous voulions éviter les îles saturées par le tourisme de masse du Sud de la Thaïlande. Nous avons donc décidé de terminer notre séjour sur la petite île de Ko Kut face à la côte du Cambodge. L'île reste protégée du flux massif de touristes et réserve quelques belles plages tranquilles à ceux qui veulent poser leur serviette en bord de mer.

Heureusement Ko Kut, c'est aussi bien autre chose que quelques plages. C'est d'abord une île encore authentique avec ses villages de pêcheurs, une circulation très limitée et de belles forêts. Pour varier les plaisirs de la baignade, quelques cascades et rivières permettent de se rafraîchir.

Ce n'est pas la plus époustouflante des îles de Thaïlande, mais son charme et sa douceur de vivre compensent largement la beauté des îles du Sud.

Enfin, on peut manger vraiment très bien partout sur l'île à des prix très raisonnables.

Les villages de pêcheurs

Ao Salat

Ce village est le "port d'arrivé" des bateaux en provenance du continent. Il accueille donc tous les visiteurs qui n'y restent pas ! Nous avons donc choisi de dormir dans ce village pour profiter de son ambiance calme et de son environnement de mangrove. Les petits restaurants tenus par les pêcheurs permettent de manger un poisson sorti directement de l'eau sous vos yeux !

Pour vraiment découvrir, ce village il faut y revenir à plusieurs moments différents de la journée. Prenez le temps d'explorer la partie cachée du village dans la Mangrove.

Un tour en kayak dans la mangrove et la bai d'Ao Salat

Un tour en kayak de 2 heures permet d'avoir un autre point de vue sur le village et la baie d'Ao Salat. Soyez vigilant à l'heure de la marée pour pouvoir entrer et sortir facilement de la mangrove. 

Ao Yai

Sur la côte Sud-Est de l'île, au bout de la route, ce village de pêcheur est fréquenté en journée par les touristes venu découvrir cette partie isolée de l'île. Nous l'avons trouvé un peu moins charmant qu'Ao Salat.  A vous de vous faire votre opinion.


Explorer l'intérieur de l'île

Le scooter est l'indispensable compagnon pour pouvoir facilement se déplacer sur l'île. Les routes et les pistes sont peu nombreuses. Nous pouvons dire que nous les avons toutes explorées pour profiter de chaque recoin de l'île. La circulation est très limitée, car les véhicules ne peuvent pas venir du continent avec les bateaux.

Klong Chao Yai Ki Waterfall

Les chutes les plus agréables pour se baigner même à la période sèche quand l'eau se fait plus rare. Le site peut être assez fréquenté.

C'est assez surprenant de voir arriver un groupe de touristes accompagnés de leur guide avec les gilets de sauvetage. 


Klong Chao Waterfall

Une autre cascade à fréquenter quand le niveau d'eau est encore suffisant pour disposer d'une eau correcte dans le bassin principal.

Huang Nan Keaw Waterfall

Au bout d'une piste facile, c'est un endroit idéal pour prendre une bonne douche sous la cascade. En cas de niveau d'eau trop faible, il vaut mieux éviter de se baigner dans le bassin.


Sur le parking, profitez en pour faire un stop et manger/boire un petit quelque chose au simple et excellent Huang Nan Keaw Homestay

 Fruits et légumes en arrivée directe du jardin juste derrière. Profitez en pour vous balader quelques minutes à la découverte des maisons et cultures. Ambiance calme 100 % nature.

Ko Kut - Informations pratiques

Si vous venez/repartez vers Bangkog : Les Bus Bonsirii assurent des liaisons entre la capitale et l'embarcadère, point de départ des bateaux pour Ko Kut. Prévoir une journée de voyage.

Nous avons utilisé leur service pour partir de Trat et rejoindre Ko Kut, puis quitter l'île pour rejoindre Bangkok. Le transfert depuis Trat est inclus dans le prix du bateau. Idem sur Ko Kut, des navettes locales vous attendent pour vous déposer directement à votre hébergement. Organisation parfaite.

 

S vous venez de plus loin :

L'aéroport de Trat est le point d'arrivé idéal. Le petit aéroport est à env 1 h de transfert de la ville. Attention, aucun taxi de disponible. Vous êtes obligés de prendre la navette. Vous pouvez donc arriver en fin de journée, passer la soirée à Trat, avant de reprendre une navette pour l'embarcadère et le bateau le lendemain matin.

Dormir et manger à Trat :

Nous avons réservé un hôtel complètement au hasard. Il était en dehors du centre ville, un peu en retrait de la route principale. Ambiance un peu surréaliste, entre trafic bruyant, station service et trottoirs défoncés. Tout au long de la route, des restaurants et gargotes vous permettent de manger à un prix raisonnable. Après un premier regard assez déprimé, nous avons passé une bonne soirée 100 % ambiance locale. Inoubliable visage de la patronne du restaurant campée derrière sa caiss qui surveille son équipe. Notre serveuse visiblement fan d'Hello Kity. Le passage des véhicules pétaradants sur fond de musique locale et de bruit de cuisine.

Écrire commentaire

Commentaires: 0