· 

Trek dans le Landmannalaugar - Islande

Qui parmi les pratiquants de trek n'a pas entendu parler, au moins une fois, du Landmannalaugar ? : destination mythique du randonneur endurci qui souhaite faire la traversée de plusieurs jours, en autonomie. Pas besoin d'un gros sac à dos. le Landmannalaugar offre ce qu'il a de mieux, à travers une randonnée à la journée. Autant vous prévenir, vous allez en prendre plein les yeux. C'est la randonnée qui offre un des meilleurs aperçus de la diversité des couleurs et du relief du Langmannalaugar.  C'est pour moi le "must to do" du coin. Alors ça vous tente ?

Ascension du Skalli, la randonnée à faire absolument en Islande.

Arrivés sous des trombes d'eau, nous avons installé notre tente sur un terrain détrempé.

Le vent est violent et m'oblige à planter la tente "façon expédition". En gros, laisser sa tente dans son sac (aucun risque qu'elle s'envole), sortir un bout de la tente et la fixer au sol très solidement, recommencer avec un deuxième point de fixation au sol. Une fois sécurisée, sortir le reste de la tente, fixer  les deux angles restant pour disposer de 4 points d'ancrage solides au sol. Il suffit ensuite de finaliser le montage sans risque de voir la tente s'envoler.

C'est d'ailleurs ce qui est arrivé à notre voisine qui a récupéré la sienne, dans une tourbière bien humide. Nous l'avons aidée à monter sa tente qui était gorgée d'eau.

Le lendemain matin, miracle de la météo en Islande, les conditions sont meilleures. Nous décidons de réaliser un itinéraire en boucle à la journée et de faire l'ascension du Skalli. Nous rejoignons les nombreux trekkeurs candidats à la traversée en autonomie jusqu'à Skogar. Il sont lourdement chargés. Dès le départ les paysages sont superbes. C'est une magnifique alternance de champs de lave, de dégradé de couleurs, de verts éclatants, de noirs profonds,...


 

Une fois sur le plateau, nous quittons l'itinéraire principal pour rejoindre les crêtes qui se dirigent vers le Skalli. Nous sommes seuls. Un sentiment incroyable d'éloignement nous tombe dessus, après un début de randonnée très fréquenté par les trekkeurs engagés dans la traversée intégrale.

 

Nous faisons un petit arrêt pour manger. Le paysage est superbe à 360°. Nous apercevons une personne seule qui arrive en sens contraire. En nous apercevant, elle bifurque vers nous. Elle arrive finalement jusqu'à nous, visiblement soulagée de trouver quelqu'un.

Partie depuis le matin, elle n'a croisé personne. Elle commençait à sérieusement douter d'être sur le bon itinéraire ! Comme quoi, une fin de saison au Landmannalaugar ,en dehors de la grande traversée, ça peut vraiment être calme !



Information pratique : Randonnée en boucle Landmannalaugar et ascension du Skalli

Point de départ : Je vous propose de réaliser l'itinéraire dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. C'est le sens qui me semble le plus agréable, pour marcher et admirer les paysages.

 

Prendre le sentier à l'arrière du "refuge" et suivre le chemin principal, emprunté par tous les candidats à la traversée en autonomie de plusieurs jours. Des panneaux indiquent régulièrement le chemin et la direction Hrafntinnusker.

 

Une fois sur le plateau, un panneau indique vers la gauche la direction à prendre. Attention, si vous continuez vers la droite, vous vous engagez dans la traversée ou un autre itinéraire.

A partir de là, des poteaux avec une marque bleue balisent le chemin. Ils sont parfois très éloignés les uns des autres. En cas de brouillard, les espaces ouverts sont propices à "l'égarement" ! La boucle vous ramène, après de nombreuses montées et descentes sur le plateau et les crêtes arrondies, en fond de vallée, puis au  campement du Landmannalaugar.

Entre temps vos yeux se sont remplis de couleurs et vos jambes mériteront bien un bain dans les sources chaudes.

Durée :  6 à 7 heures.

 

Difficulté : moyenne si vous êtes randonneur régulier en montagne, avec sa boucle de 15 km. Un dénivelé raisonnable pour atteindre le point de vue à 360° sur les crêtes du Skalli, à plus de 1000 m d'altitude. Emportez impérativement de l'eau et de quoi manger.


Pour ceux qui veulent réaliser la traversée  entre Skogar et le Landmannalaugar,   lisez l'excellent article descriptif du trek sur le blog Tripinwild.


Le meilleur bain dans des sources chaudes en Islande.

Des sources chaudes en Islande, il y en a beaucoup. Et une de nos préférées est bien celle du Landmannalaugar. En fin de saison, il y a peu de monde et vous pouvez en profiter pleinement après vos journées de randonnée.



Avertissement : Malgré le balisage en place, quand il existe (poteaux plantés régulièrement), il est extrêmement difficile de s'orienter par mauvais temps en Islande. Le terrain volcanique ne permet pas de disposer de points de repère (parfois tout se ressemble), les sentiers sont parfois peu, voir pas marqués au sol, le brouillard peut être particulièrement épais et le mauvais temps féroce (pluie, neige, vent violent, froid). S'orienter dans ces conditions  peut se révéler très problématique, voir impossible. La déclinaison magnétique est également très forte. Pensez-y si vous utilisez votre boussole. De plus, les différents phénomènes volcaniques et géologiques "minent" le terrain. Vous ne pouvez pas poser le pied impunément n'importe où,  à moins de vouloir tester une mare de boue, de l'eau, une fumerolle à plus de 100°C. Le terrain volcanique est particulièrement instable, glissant et particulièrement abrasif en cas de chute. Les passages de rivières peuvent être un vrai défi.

Conseil 1 : Préparez-vous à tous les temps et à toutes les situations.

Conseil 2 : Emportez des vêtements chauds et imaginez que le poncho risque de devenir votre meilleur ami (pour la pluie et le vent)...avec le maillot de bain (pour les sources chaudes) !

Conseil 3 : Disposez toujours d'une réserve d'eau et de nourriture au cas où.

Conseil 4 : Si vous avez un GPS, prenez le !

Conseil 5 : Ouvrez grand les yeux. C'est un des pays les plus beaux du monde pour la randonnée !!!

Écrire commentaire

Commentaires: 0